instagram  facebook

La collection de l'Hermitage

Commencée il y a plus de trente ans, la collection de la Fondation de l’Hermitage comprend aujourd’hui près de 650 œuvres. Une sélection de cet ensemble est présentée régulièrement au public à l’occasion de certaines expositions temporaires (prière de se renseigner préalablement au +41 (0)21 320 50 01).

L’essentiel de la collection consiste en dons, legs et dépôts, qui ont afflué spontanément dès l’inauguration de la Fondation en 1984, attestant ainsi de la place privilégiée que l’institution occupe dans le cœur des Vaudois. Initiatrice de la Fondation, la famille Bugnion est aussi à l’origine d’un riche fonds, comprenant notamment une collection de portraits remontant jusqu’au milieu du XVIIIe siècle, et un ensemble important de Bocion. Parmi les dons très nombreux faits à la Fondation figure un noyau de peintres impressionnistes et post-impressionnistes (Sisley, Guillaumin, Morren, Puigaudeau), ainsi qu’un bel ensemble d’artistes vaudois du XXe siècle (Gleyre, Chavannes, Vallotton, Bosshard, Domenjoz, Borgeaud). En 1998, la collection s’est enrichie d’un legs exceptionnel de Lucie Schmidheiny comprenant des œuvres de Giandomenico et Lorenzo Tiepolo, Henri Fantin-Latour, Edouard Vuillard, Edgar Degas et Georges Braque. Plus récemment, elle a reçu un ensemble important de tableaux et de dessins de Suzanne Valadon. Diverses actions de mécénat ont également permis à la Fondation de réaliser des acquisitions significatives, dont des dessins aquarellés de Magritte (1989), un tableau de Boudin (2000), un autoportrait de Fantin-Latour (2007) et dernièrement, un paysage de Bocion (2011).

De nombreux collectionneurs et fondations privées ont de plus choisi de déposer leurs collections à la Fondation de l’Hermitage. La Fondation pour l’art et la culture lui a ainsi confié une collection riche de quelque 350 sculptures, peintures (Léopold Robert, Vallotton, Brianchon, Steven-Paul Robert), dessins (Hodler, Le Corbusier) et gravures. En 2012, le dépôt, par un mécène privé, d’une trentaine de toiles de Bocion et Chavannes, a permis d’étoffer significativement la collection de peinture vaudoise conservée à la Fondation de l’Hermitage.