05.02.2010 15:51 Il y a : 11 yrs
Catégorie : Expositions passées

100 chefs-d’œuvre
du Städel Museum

Du 5 février au 24 mai 2010


S’ouvrant avec l’illustre portrait du poète Goethe peint par Tischbein en 1787, véritable icône de la peinture romantique allemande, l’accrochage célèbre ensuite l’art français du XIXe siècle, des paysages réalistes de Corot et Courbet aux portraits impressionnistes de Renoir, vibrants de lumière, jusqu’aux Musiciens à l’orchestre de Degas, à la mise en scène audacieuse. Parmi les temps forts de l’exposition figure le symbolisme, avec des artistes à l’imaginaire singulier, teinté de mysticisme (Böcklin, Ensor, Moreau, Munch, Redon), auxquels fait écho un ensemble de toiles intimistes des peintres Nabis (Bonnard, Vallotton, Vuillard).

Dès 1905, l’expressionnisme allemand, représenté ici par Die Brücke (Heckel, Nolde) et Der Blaue Reiter (Marc, Jawlensky), privilégie une peinture vigoureuse à la palette subjective, tel le Chien couché dans la neige de Franz Marc. Artiste hors norme, Max Beckmann prône un art de la déformation qu’il élabore dans un style puissant et incisif, révélateur des préoccupations de son temps. Visionnaires, les expérimentations d’Ernst, Klee ou Picasso marquent les étapes cruciales de l’art moderne. Un bel ensemble de sculptures (Laurens, Maillol, Rodin) vient encore enrichir cette présentation d’envergure.