30.06.2006 12:21 Il y a : 14 yrs
Catégorie : Expositions passées

Baselitz
une seule passion, la peinture

30 juin - 29 octobre 2006


Artiste majeur de la scène contemporaine, le peintre allemand Georg Baselitz est à l’honneur cet été à la Fondation de l’Hermitage. A travers une centaine d’huiles, dessins, gravures et sculptures, venant pour la plupart de la collection personnelle de l’artiste, l’exposition offre une vision tout à la fois plus essentielle et intimiste de cette œuvre intense, qui se déploie auprès de celles des plus grands, de Picasso à Bacon.

Peintre subversif né en 1938, Baselitz fait partie vers 1970-1980 de la petite constellation des peintres allemands néo-expressionnistes parfois appelés «sauvages», qui privilégient la déformation, la vigueur de la matière et la vivacité de la couleur. Sa création puissante et monumentale se présente comme l’une des plus impérieuses et dérangeantes du XXe siècle. 

Célèbre pour ses représentations tête en bas, Baselitz se concentre principalement sur les questions d’organisation plastique du tableau. Dès 1969, qu’il peigne ou dessine des figures de héros, des paysages, des natures mortes ou des autoportraits, le motif est exécuté à l’envers. Cette désorientation renouvelle la fascination qui lie le regardeur à la figuration traditionnelle et renforce le pouvoir d’attraction de l’image. Le sujet étant moins important que sa réalisation visuelle, l’artiste varie au fil des ans sa manière de peindre. D’abord orienté vers un jeu de superposition de la matière, son style parfois proche de Munch par son ardeur, évolue dès 1990 vers plus de transparence et de fluidité.

Traçant un arc historique qui va de 1960 à 2005, la sélection propose une suite de noyaux thématiques. C’est donc à une passionnante leçon de peinture qu’invite cette rétrospective, qui pointe les étapes significatives d’une quête cohérente et inlassable de l’image née du pinceau.