instagram  facebook youtube

La peinture anglaise
de Turner à Whistler

du 1er février au 2 juin 2019

La Fondation de l’Hermitage poursuit son exploration des grands centres d’art occidentaux au XIXe siècle en consacrant une exposition à la peinture anglaise, de Turner à Whistler, en passant par les préraphaélites. Près de 60 tableaux, provenant des plus prestigieux musées du Royaume-Uni et présentés pour la première fois en Suisse, offrent un panorama inédit de la production artistique, d’une originalité fascinante, durant l’âge d’or de l’Empire britannique.

Autour de Turner, dont l’œuvre magistral annonce l’impressionnisme, l’exposition met à l’honneur les peintres qui se sont illustrés dans le genre du paysage, tels qu’Atkinson Grimshaw, Pyne, Brett, Martin ou Watts.

Le parcours fait aussi la part belle à la confrérie préraphaélite (Millais, Rossetti) ainsi qu’à l’Aesthetic Movement (Burne-Jones), deux cercles d’artistes qui s’inspirent intensément de la littérature, de la mythologie ou de sources antiques (Alma-Tadema, Egley, Hughes, Sandys, Scott).

La révolution industrielle, l’essor de la ville et des transports publics suscitent également des scènes saisissantes qui témoignent des diverses facettes de la vie moderne (Emslie, Fletcher, Hicks, Joy), mais aussi de ses répercussions sociales (Collinson, Holl, Mulready, Nelson O’Neil, Walker).

La présentation se termine par une section consacrée à Sargent et Whistler, artistes cosmopolites d’origine américaine, portraitistes audacieux et virtuoses qui comptent parmi les plus célèbres de leur temps.

Un très bel ensemble d’héliogravures vient encore enrichir l’exposition, mettant en exergue les grands noms de la photographie britannique : Cameron, Emerson, Frith, Hill & Adamson, Howlett, Robinson ou encore Talbot. Cette sélection est complétée d’une série de portraits de Jane Morris, l’une des muses des préraphaélites.


Partager